Cie 2.1

De l’engagement corporel au texte


En résidence du 3 au 9 juillet 2017


IMG_4703

Avec : Lise Avignon, Nadège Rigault, Didier Durgueil, Inès Naoun, Guillaume Buffard
Mise en scène : Lisa Como

Partenaires : Le théâtre le Hangar (en tant que lieu d’accueil), l’école de la Manufacture de Lausanne (en tant que lieu de formation).


Note d'intention


Objectifs du Laboratoire de recherche
- Faire naître de la justesse dans la parole d'un texte dramatique au travers d’un engagement sensible et corporel fort.
- «  Comment faire entendre, comment donner du corps.  »

C'est par le biais des outils enseignés lors de la formation «  Présences d'acteurs  », que j'ai suivie en 2016, que je souhaite aborder le travail d'un texte dramatique – Mozart et Salieri de Pouchkine.
Je souhaite poursuivre ces recherches et continuer de les découvrir. Prendre et comprendre, développer l'autonomie dans le travail. Appliquer et faire grandir.
Pour cela je voudrais travailler en particulier la seconde scène de Mozart et Salieri.

Trouver l’état de jeu par l’engagement du corps
Comme nous l'avons abordé lors de la formation  : «  Le corps est notre lieu de contact entre l’extérieur et l’intérieur, empreint de toute notre histoire, vibrant, pulsionnel, parlant  ». Il s’agit de trouver «  un « être » acteur physique, rythmique et musical, qui met en œuvre des rapports sensibles et pour lequel parler engage intimement le corps.
C'est en axant notre travail sur ces enjeux là, que nous essayerons de trouver de la justesse dans l'énoncé du texte dramatique.
Un autre enjeu sera de trouver une méthode pour jouer une scène dramatique  : comprendre la structure dramaturgique, savoir lire le texte et travailler le phrasé. Ensuite, nous pourrons faire rencontrer le travail de table et celui du corps engagé.



Présentation de la compagnie


Guillaume Buffard et Lisa Como ont fondé la Cie 2.1 afin de pouvoir mener leurs créations et travaux de recherche dans le domaine du théâtre, de la danse et du cirque.
Lisa Como suit actuellement le master orientation mise en scène à la Manufacture de Lausanne – Haute Ecole des Arts de la Scène. Son domaine de recherche est notamment axé entre la direction d’acteur, le travail de la scène dramatique et l’écriture de plateau. En vue de préciser ses interrogations, elle a initié le laboratoire de recherche De l’engagement corporel au texte. Elle a souhaité travailler avec des acteurs qui connaissent bien le travail défendu par le Hangar afin de bénéficier d'une énergie de travail et d'un vocabulaire commun. C'est pour ces raisons que ce laboratoire a été proposé aux anciens élèves Inès Naoun, Nadège Rigault, Didier Durgueil, Guillaume Buffard ainsi qu’à l’intervenante Lise Avignon.


Plus d’informations


Voir le site de la compagnie